Championnat de France de planche à voile à Narbonne

mercredi 27 mai 2015, par Loïc Lenoan.

Championnat de France de planche à voile : Le lycée J.de la Morandière a défié la tramontane.

Deux jours après le Défi Wind à Gruissan qui n’a vu que 350 concurrents finir l’épreuve sur 1300 inscrits, le championnat de France UNSS de planche à voile s’est aussi tenu dans des conditions de vent très fort à Narbonne du 18 au 21 mai.

L’équipe composée d’Anthony Le Pelley Fonteny, Titouan Hebert, Quentin Dubut, Félix André, Louis Lebrun (Jeune Officiel) a porté haut les couleurs du lycée durant les trois jours de compétition :

A l’issue des trois manches de la première journée, elle se classait 3e équipe d’établissement lycée en ayant notamment réalisée une 7e place sur 23 équipes au classement scratch (en s’immiscant parmi les 12 équipes excellence du championnat) en navigant dans des vents forts de 20 à 25 nœuds en formule de relais à 3 équipiers.
Le lendemain, au terme des trois manches lors desquelles les six équipes de lycée qualifiées en établissement se sont affrontées en flotte (6x3 équipiers), La Morandière a confirmé sa troisième place en remportant une manche et en terminant une autre à la troisième place. Devançant toujours Narbonne, elle restait au contact des deux premiers (Martigues et Calais) dans des vents très forts établis de 20 à 30 nœuds (rafales à plus de 35 nœuds).

La troisième journée a été fatale à l’équipe de la Morandière. Lancée dans un vent établi à 30 nœuds, la première manche se déroulait en mode « survie », peu de concurrents parvenant à conduire la tecno 2.93 avec des gréements de 6.8 pour la plupart (certaines équipes avaient pu apporter des gréements plus petits et plus adaptés).

Deux des valeureux membres de l’équipe n’ayant pu terminer la manche tandis que le leader de l’équipe finissait cinquième malgré des rafales à 35 nœuds, l’équipe buvait la tasse au classement général. La deuxième manche étant lancée et stoppée très rapidement à cause de vents enregistrés à 40 nœuds, l’organisation décidait de mettre fin à la compétiton : La Morandière perdait sa médaille de bronze au profit du lycée de Narbonne tandis que la troisième journée était annulée pour les équipes de collèges excellence et établissement qui conservaient les places du deuxième jour.

Au final, les élèves de Granville ont vécu une compétition intense et sélective dans laquelle ils ont fait preuve d’une belle maîtrise dans une ambiance rendue excellente par une organisation parfaite, pendant que le jeune officiel, pour la 4e fois consécutive en 4 participations, obtenait la validation nationale qui lui permet de capitaliser un bonus de points très important pour le baccalauréat.