Etude du banc connecté , boulevard des Amériques de Granville

vendredi 26 mars 2021, par Gabrielle Opsomer.

Malo, Marius, Paul, Tom et Yanis, élèves en 1re sti2d , travaillent sur un prototype de collecteurs de masques, suite au constat suivant : depuis le début de la crise sanitaire due à la Covid-19, les masques jetables sont très utilisés, mais leur recyclage n’est pas bien organisé. L’objectif de leur projet est double : créer un endroit dédié pour jeter les masques usagés afin d’éviter qu’ils ne se retrouvent sur la voie publique, et faciliter leur recyclage en mettant en place une collecte spécifique. Pour cela, les élèves souhaitent relever le défi de proposer un prototype de collecteur interactif et communiquant afin d’inciter les porteurs de masques de l’utiliser.

Pour son fonctionnement, ils ont besoin d’une source d’énergie, et ils ont pensé à utiliser l’énergie liée à la vitesse de l’eau dans les tuyaux d’eau potables de la ville. En effet, un prototype de banc connecté utilisant ce procédé et permettant de recharger les téléphones portables a été placé boulevard des Amériques, au niveau de leur arrêt de bus.

Jeudi 25 mars, Mr Quentin LACOTTE, chef de secteur du réseau CEGA (eau du granvillais et de l’avranchin) et Mr Killian LEBON du SMPGA (Syndicat de Mutualisation de l’eau potable du granvillais et de l’avranchin), sont venus leur montrer les « coulisses » de l’installation et leur ont expliqué le fonctionnement du banc connecté.
Le système a reçu le prix de l’innovation au salon de l’eau 2020.
Ce prototype innovant fonctionne ainsi : une turbine PICOEN est placée directement sur une conduite d’eau potable. Elle utilise la vitesse de l’eau pour recharger une batterie. Cette batterie lisse la production, et sécurise la recharge des téléphones. 2 ports USB sont disponibles directement sur le banc. Des données, comme la puissance produite, ou le nombre de téléphones branchés, sont envoyées tous les jours à la STGS pour vérifier le bon fonctionnement.

Les 5 élèves vont essayer d’adapter cette énergie disponible afin d’alimenter leur collecteur de masques.